Le Nouvel An Khmer au Cambodge

Rédigé par Sax - - Aucun commentaire

Au Cambodge, la célébration du Nouvel An Khmer possède une liaison exceptionnelle à des croyances d’origine brahmaniques. Depuis plusieurs siècles, le pays pratique le culte des trois dieux principaux issus de la religion hindouiste, à savoir Siva, Vishnu et Brahma. À cet effet, cette fête légendaire est l’occasion idéale pour les locaux de faire une prière à la pagode, de partir en province natale pour rendre visite à toute la famille et surtout, d’effectuer des échanges de cadeaux et de jouer à des jeux traditionnels. Dans cette destination d’Asie du Sud-Est, le Nouvel An Khmer fait partie de la plus grande fête séculaire du pays. C’est également synonyme de vacances nationales de trois ou quatre jours. Pour connaître sa date de célébration, les Cambodgiens utilisent leur horoscope antique, le « Moha Sangkran ». Au début, il a été célébré au premier jour du premier mois dans le calendrier lunaire. Au fil du temps, les choses ont évolué et le roi des Khmers, Suriyavaraman II, a apporté une modification concernant cet évènement. Il a ainsi décidé de célébrer le Nouvel An Khmer au cinquième mois du calendrier lunaire. De ce fait, cette fête se tient en avril par le calendrier solaire.

Le déroulement du Nouvel An Khmer

Au cours d’un séjour en Asie, les touristes auront sans doute l’opportunité d’assister à l’un des évènements les plus remarquables du Cambodge, le Nouvel An Khmer. Celui-ci se déroule courant avril, car c’est à ce moment que les gens disposent de temps libre après une longue année de travail. En général, cette fête dure environ trois jours. La première journée de la nouvelle année est appelée « Moha Sangkran ». Pendant l’ouverture de cette fête, la population locale a besoin d’aller au marché pour acheter des nourritures, décorer leur habitat et préparer des fruits. L’idée est de faire bon accueil aux nouveaux anges dans chaque foyer. Ensuite, le deuxième jour du nouvel an est aussi exceptionnel. Baptisé « Wanabot », celui-ci signifie traditionnellement le jour des cadeaux offerts aux parents, aux grands-parents ainsi qu’aux aînés. C’est également la période idéale pour les garçons et les filles de jouer aux Bos Angkunh, Chol Chhoung, etc. Ce sont des jeux traditionnels qui ont lieu seulement au Nouvel An. Enfin, le troisième jour « Leung Sakk » marque les débuts de l’année. Après avoir visité le temple pour l’exécution de la cérémonie de la montagne du sable pour obtenir la bénédiction, les gens, en particulier les enfants, s’amusent dans les rues en projetant de l’eau sur les passants.

Le Nouvel An Khmer, que des moments agréables

Avant de clôturer le Nouvel An Khmer, les Cambodgiens doivent encore exécuter une dernière cérémonie baptisée « Pithi Srang Preah ». Celle-ci consiste à donner un bain spécial aux statues de Bouddha. Durant cette commémoration, les bonzes, les aînés, les et grands-parents demandent d’être acquittés des erreurs du passé et d’être bénis par la suite. Il s’agit d’un moment unique pour chacun en pensant aux souvenirs partagés tout au long du Nouvel An, notamment aux jeux et à l’amusement de l’eau projetée sur toutes les personnes croisées dans la rue.

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot tgji ? :